Une parenthèse à deux dans le Lubéron

Tout d’abord merci à vous qui me lisez malgré le fait que je publie de manière totalement irrégulière ! Parfois 3 articles à la suite puis une pause de 2 mois. Mais c’est toujours un plaisir pour moi d’écrire ici, à mon rythme.

IMG_4209

Je rentre tout juste de 4 jours en amoureux, nos premières vacances à deux depuis la naissance de notre petit Félix qui a 16 mois. Pas facile de décider de se séparer de lui quelques jours, mais sa grand-maman est venue s’occuper de lui pour qu’il ne perde aucun autre repère, et tout s’est bien passé. Pendant que l’automne bat son plein de pluie par ici à Paris, nous avons fait une parenthèse ensoleillée dans le parc naturel régional du Lubéron, une très belle découverte ! Comme souvent, j’aime partir dans une destination estivale en hors-saison, pour éviter la foule et les températures extrêmes. Nous sommes partis du 27 au 30 octobre et ce fût 4 jours de beau temps, entre 18 et 27 degrés.

En plus de vous montrer des photos des magnifiques paysages que nous avons pu voir, je vous donnerai quelques informations pratiques sur notre organisation, au cas où vous seriez tenté d’y aller à votre tour.

Notre lieu de résidence : un havre de ressourcement

Nous avons séjourné à l’Eléphant de Vaugines, une belle maison d’hôtes avec piscine chauffée proposant 5 chambres et 2 appartements. Elle est perchée en haut du petit village pittoresque de Vaugines, en pleine nature, avec des vues sur le massif du Lubéron de tous les côtés. J’y ai apprécié le grand calme, l’accueil généreux des propriétaires Nina et François, le confort de l’appartement et bien sûr, la piscine chauffée !

IMG_4243IMG_4121

IMG_4253

Des paysages grandioses comme on a rarement l’occasion d’en voir

Au milieu du massif du Lubéron, il y a la forêt des Cèdres. Il y a un parking gratuit et accessible (par une route sinueuse dans la montagne je précise !) puis différents parcours plus ou moins longs très bien balisés. Il y a même un parcours accessible en fauteuil roulant et en poussette.

IMG_4163

Je me faisais justement la réflexion ces derniers mois, que passer du temps dans la nature me manquait car j’avais l’habitude d’aller en forêt en famille plus jeune. Marcher et voir des paysages à perte de vue ça manque tellement en région parisienne. J’ai vraiment eu le tournis à plusieurs reprise devant ces paysages incroyables.

J’ai découvert un vin exceptionnellement bon

Nos hôtes nous ont accueilli avec un très bon vin rouge qui est peut-être le meilleur que j’ai jamais goûté. Je ne suis pas une spécialiste et chacun a des goûts différents mais je ne pense pas me tromper en vous recommandant le domaine de Château Fontvert si vous passez dans la région ou si vous prévoyez une commande de vin. Ils pratiquent la viticulure biologique et biodynamique pour respecter l’environnement, la santé des consommateurs et des agriculteurs, et faire du bon vin !

IMG_4125

Optimiser les coûts de déplacements : train + voiture de location

Nous avons pris nos billets de train presque 2 mois à l’avance et c’était raisonnable avec un TGV à l’aller et un Ouigo au retour. La gare la plus proche de notre logement est Aix TGV mais pour visiter d’autres coins du Lubéron, c’est la gare d’Avignon la plus proche.

Sur place nous avons pris une voiture de location. Je pensais que c’était hors de prix mais, comme pour les trains, j’ai découvert que si on réserve en avance le prix est plus bas. Nous avons loué une voiture citadine avec Enterprise. Le service était excellent et le prix m’a paru très peu élevé (130 euros pour 4 jours – sans assurance particulière, puis nous avons opté pour une assurance tous risques à 24 euros par jour à cause des routes de montagne). Nous avons fait 400 km au total et nous n’avons eu besoin de compléter le plein d’essence que de 28 euros à la fin.

20191027_163042

Un détour par la mer avant de repartir !

A 25 minutes en voiture de la gare Aix TGV, il y a la plage de Carry-le-Rouet. Comment résister à y faire un tour ? Trois heures avant le départ de notre TGV, nous nous sommes garés près du port de Carry-le-Rouet et nous nous sommes baladés sur le sentier du lézard. Nous ne sommes restés qu’une heure mais ça valait le déplacement : voir la mer, mettre les pieds dans l’eau, respirer l’air iodé, …

IMG_4271IMG_4302IMG_4286

Je précise que je n’ai fait aucune retouche à ces photos. Il faisait tout simplement un temps magnifique !

Ce voyage m’a ressourcé et m’a permis de faire une pause nécessaire pour reprendre mon souffle. Il ne m’a pas fallu plus de temps pour que de nouvelles idées de projets émergent… Vivement la suite !

Ça y est, je vous ai donné envie d’y aller ?

IMG_4216

Vous pouvez me suivre sur Facebook et Instagram mais aussi vous abonner au blog pour recevoir tous les nouveaux articles par e-mail (dans le coin à droite de cette page apparait normalement un bouton qui vous propose de vous abonner) !

5 réflexions sur “Une parenthèse à deux dans le Lubéron

  1. Coucou Madeleine 🙂
    Trop heureuse d’avoir pu contribuer à votre escapade, un grand merci pour les conseils Instagram, et bien évidemment pour les compliments sur l’Elephant 🙂
    Vos photos sont magnifiques !!!
    Bravo pour votre blog
    Un grand bonjour de François,
    Meilleur souvenir à vous deux 🙂
    Nina

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s