Mon papa

Comme la plupart des jours, je pense à mon papa, et spécialement aujourd’hui pour la fête des pères. Il n’est plus de ce monde mais toujours bien présent dans mon cœur, avec joie. J’aime penser à lui, qui il a été et ce que nous avons vécu ensemble en famille.

Photography by Winter
Depuis peu, je suis encore plus en paix avec le souvenir et les sentiments qui me lient à lui car j’ai réalisé que ce n’était pas une mauvaise chose de le garder proche de moi, dans mes pensées. Je trouve que la mort et le deuil sont des sujets abstraits et que notre société en fait des tabous. Notre culture ne leur laisse malheureusement qu’une seule place : les funérailles. Après, il faut reprendre sa vie avec une personne en moins.

La vie a changé mais elle pourra continuer à être belle malgré la tristesse. La mort est désormais pour moi une absence physique mais une douce présence dans mon cœur.


Je n’ai jamais pu avoir de grande discussion avec mon papa, il était souvent dans ses pensées. Il était sensible et savait donner des petits cadeaux attentionnés. La plupart du temps il était au jardin, il donnait beaucoup de soin à ses plantes et aimait sauver celles qui étaient en difficulté. Il avait un humour discret et était très attachant mais il n’aimait pas qu’on l’approche de trop près. Il est un exemple de courage et de résilience durant 11 ans de maladie. En dépit des traitements, il a su se réjouir de ce que lui offrait la vie par ailleurs.

Ce n’est pas parce qu’il est plus là, qu’il n’est plus mon père. Il l’a été et le sera toujours.


Je finis en partageant une citation d’un très bon livre que je lis actuellement, The Gifts of Imperfection de Brené Brown :

Je pense que j’ai vraiment compris la valeur du terme « ordinaire » en interrogeant des hommes et des femmes qui avaient vécu de terribles pertes (…). Les souvenirs qu’ils vénéraient le plus concernaient des moments ordinaires du quotidien. Leurs souvenirs les plus précieux s’étaient forgés à partir d’un ensemble de petits moments ordinaires, et tout ce qu’ils espéraient pour leur semblables, c’était qu’ils prennent le temps de savourer avec gratitude ces moments de joie.

Nous lui avons dit au revoir en novembre 2015.

 

> Photo de mariage en noir et blanc par Photography by Winter

> Suivez Le chat urbain sur Facebook et Instagram

 

9 réflexions sur “Mon papa

  1. Très touchant ma chérie ton message, à l’occasion de la fête des pères, sur l’empreinte de ton papa sur tes 28 années. C’est plein de tendresse ; Les papas ça a plus de pudeur dans l’expression de leur affection, mais leur expression reste authentique . Papa nous reste attachant, important dans la présence qu’il avait au milieu de nous, même s’il s’esquivait selon les moments: trop de monde, et puis qu’il réapparaissait et réclamait sa place ; il nous reste cher .

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ces réalités simples et touchantes. Mes enfants vivent la même chose…depuis que leur papa est parti . Leur papa, je l emmène partout, en vacances, en voyage, au jardin, au tennis, au concert…Pas de bagages, pas de contrôle aux aéroports , pas de billet,

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s