Destination Collioure en hors saison

Prise de conscience. Ces derniers mois j’ai été particulièrement privilégiée côté dépaysement et ressourcement iodé. Même si c’était la plupart du temps pour le travail, changer d’air -et surtout voir la mer !- a un effet bénéfique à beaucoup de niveaux et permet de ne pas arriver aux congés d’été sur les genoux, en manque total de soleil et de « casse-routine ». Je parle de vécu car en général je suis épuisée à la fin du printemps et les semaines avant les vacances sont de l’ordre du supplice, sans exagérer (!)

Cette année, sans l’avoir vraiment anticipé, après trois mois sans avoir quasiment bougé de Paris, en avril j’ai participé à un colloque à Sousse en Tunisie, en mai j’ai passé une semaine à Perpignan et en ce début du mois de juin, je rentre d’un congrès à Cannes. Alors, tandis que ma météo intérieure est au découragement et au pessimisme ces derniers temps, écrire cet article est un ‘pied de nez’ à ces intempéries. On veut du soleil, de l’énergie et du courage !

Voici donc sans plus attendre, une belle destination ensoleillée à découvrir en hors-saison : Collioure. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette petite ville et ses alentours, lors de notre passage en mai dernier.


Vue sur Collioure depuis un chemin de promenade qui partait de la plage et allait vers le Fort Saint Elme.


Vue sur le Fort Saint Elme.



On s’est baignés avec cette vue sur la plage de Port d’Avall. L’eau était fraiche mais pas glacée et avec 28°C dehors au mois de mai, je ne résiste pas.


Diner en amoureux au San Vicens avec un cadre particulièrement agréable #lespiedsdansleau #dinnerwithaview


Visite du centre-ville historique de Perpignan à une petite demie-heure de Collioure. C’était un après-midi un peu plus couvert comme vous pouvez le voir, mais pas moins agréable.

Une dernière recommandation, au Sud de Collioure cette fois-ci, nous avons visité le Site de Paulilles (se prononce Pauliye), une plage sauvage avec un très beau jardin aménagé autour. Il vaut vraiment le détour. C’était auparavant le lieu de l’usine de dynamite d’Alfred Nobel -chimiste suédois inventeur de le dynamite, qui a légué toute sa fortune à la création du prix Nobel.

Je n’ai qu’une hâte, pouvoir y retourner ! Et vous, connaissiez-vous déjà Collioure ? Si vous avez d’autres adresses à me conseiller dans le coin n’hésitez pas.

Retrouvez aussi Le chat urbain sur Facebook et Instagram

 

Pour plus d’informations sur Collioure et sa région :

2 réflexions sur “Destination Collioure en hors saison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s