Loving, bouleversant.

Mesdames, Messieurs, le film Loving est en salles dès aujourd’hui 15 février et c’est un film beau et bouleversant ! Si vous avez l’occasion de le voir, je le recommande vraiment. Pour ma part, j’ai eu la chance de le voir l’an dernier comme film d’ouverture du Champs-Élysées Film Festival en juin 2016.

Le réalisateur et scénariste du film, Jeff Nichols, est déjà connu pour de très bons films comme Midnight special, Mud et Take Shelter. Avec Loving, c’est la première fois qu’il traite d’une histoire vraie.

L’histoire relatée débute en 1958. Il y a 49 ans seulement et cela me choque car cette année-là, les mariages dits « mixtes » ou « interraciaux » étaient interdits dans 24 états des États-Unis. A titre d’exemple, quand les parents de Barack Obama se sont mariés, 22 états l’interdisaient encore. Puis en 1967, l’affaire « Loving » contre l’état de Virginie est à l’origine de la décision de la Cour Suprême, abolissant l’interdiction des mariages mixtes aux États-Unis. C’est l’histoire qui a inspiré ce film même si Jeff Nichols a surtout choisi de se concentrer sur la relation entre Mildred (Ruth Negga) et Richard (Joel Edgerton).

Les Loving étaient un couple qui s’aimait de manière simple, qui n’attendait rien d’incroyable de la vie si ce n’est de vivre aux côtés l’un de l’autre. Dans le film ce n’est pas une relation passionnelle qui est dépeinte mais un amour si fort et constant qu’il transperce de sincérité et de vulnérabilité. Ils vont devenir des héros malgré eux. Et c’est ça qui est également touchant : ils ne cherchaient pas à changer l’histoire.

Dans le contexte social et politique actuel à travers le monde, je souhaite à ce film qu’il rappelle que la différence est une richesse et que l’amour sera toujours plus fort que la haine. Dommage que cela puisse sonner comme une banalité ou un lieu commun, parce que la peur de l’autre est toujours bel est bien là.

Pour ceux que ça intéresse, retrouvez ci-dessous les liens vers les trois parties d’un documentaire réalisé en 2011 par Nancy Buirski sur la vie de Mildred et Richard Loving : Partie 1, Partie 2, Partie 3.

Retrouvez Le chat urbain sur Facebook et Instagram !

2 réflexions sur “Loving, bouleversant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s